Le Cornichon : on parle de nous...

Gault&Millau 2017

Le Cornichon est toqué par deux fois par le site du Gault & Millau 2017

Ceux ou celles qui ne connaissent toujours pas le Cornichon sont ou bien en retard de deux ou trois wagons, ou bien sont allergiques à Montparnasse. Nous ne voyons pas d’autres raisons valables de ne pas fréquenter régulièrement la table de Matthieu Nadjar et Franck Bellanger, qui ont réussi à construire un lieu où la décontraction n’a rien d’artificiel et où la cave est manifestement celle d’un connaisseur. Les assiettes suivent le mood des bistrots haut de gamme, entre nostalgie (pressé de tête de veau grillé et poireaux vinaigrette) et bourgeoise (tourte de grouse façon pithiviers, ris de veau doré en croûte herbacée…). Tarifs très honorables, avec un excellent menu-carte à 37 € au dîner (35 au déjeuner).

Lire plus

Le Cornichon reçoit la médaille de la ville de Paris!

Célébrons la gastronomie française!

Paris, le plus grand bistrot!

Le cornichon nominé parmi les 100 bistrots.

Lire plus

Le Guide Lebey


Le Cornichon dans le Guide Lebey : "Élu meilleur bistrot parisien par nos soins en 2013, Le Cornichon fait encore et toujours honneur à son rang. "

Lire plus

Tripadvisor, Certificat d'excellence 2016

Le Cornichon a reçu le certificat d'excellence Tripadvisor 2016

Lire plus

Le Fooding

Le Cornichon est dans le Fooding 2016

Franck Bellanger, informaticien reconverti, et Matthieu Nadjar, chef confirmé (ex-Taillevent et Savoy), se sont rencontrés chez L’Ami Jean de Stéphane Jégo… De leur amour instantané est né ce bistrot aussi cosy que discret. Après des débuts en dents de scie, qui les firent sortir du Guide Fooding aussi vite qu’ils y étaient entrés, nous les avons retrouvés en forme cette année, le temps d’un appétissant menu-carte à 35 € : crémeux de homard, croûtons et ciboulette ou fraîche et tonique pissaladière ; puis tendres moscardini (petits poulpes) à l’espagnole (tomates et herbes) et polenta, ou onglet de veau à la plancha et salade de légumes moutardés ; et enfin, originale tartelette ananas-coco-coriandre ou cerises poêlées et biscuit praliné. Les vins ? Nature bien sûr ! Sicilien blanc Pithos à 12 €, hautes-côtes-de-beaune de Claire Naudin à 55 € la bouteille… Menu 35 €, carte 43 €. // J.M.

Lire plus

Guide Michelin 2016

Rassurez-vous, ce bistrot du quartier Denfert-Rochereau n'a rien d'un cornichon - si ce n'est quelques touches de couleur verte ! Cette affaire, c'est la seconde vie de Franck Bellanger, un ingénieur informatique hier salarié d'une fameuse chaîne de télévision privée, et depuis toujours passionné de restauration. Ce qui a fait basculer sa vie professionnelle ? La rencontre du jeune chef Matthieu Nadjar, formé à bonne école et avec lequel il a décidé de se lancer. On ne le regrettera pas : beaux produits, jolies recettes, beaucoup de saveurs, etc., leur Cornichon est un joli bistrot d'aujourd'hui plein de croquant et de peps !

Lire plus

Membre du Collège Culinaire de France

Le restaurant Le Cornichon est membre du Collège Culinaire de France.

Lire plus

Gault&Millau, l'expert gourmand

Le Cornichon est toqué par deux fois par le site du Gault & Millau. Consultez l'avis de l'expert gourmand.

Lire plus

Prix STAUB LEBEY 2013

Le Cornichon reçoit le Prix STAUB LEBEY 2013 du meilleur bistrot parisien.

Guide Michelin 2015

Le Cornichon est dans le Bib Gourmand : Très bon rapport qualité prix à moins de 32 € (36 € à Paris).

Lire plus

Guide Michelin 2015

L'affaire de deux passionnés: le premier, ingénieur informatique depuis toujours épris de restauration; le second, jeune chef formé à bonne école. Ensemble, ils ont créé ce bistrot bien d'aujourd'hui. Beaux produits, jolies recettes, riches saveurs, etc. : ce Cornichon est plein de croquant et de peps ! 

Lire plus